Bonjour. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ceux-ci ont pour seul but d'améliorer sa présentation et la pertinence de son contenu, à l'exclusion de toute démarche commerciale ou publicitaire. Aucune donnée personnelle ne sera collectée, transmise ou partagée sans que vous ne l'ayez personnellement et volontairement effectué.

ESPT

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Begin with Contains Exact termSounds like

Glossaries

Term Definition
ESPT

Etat de Stress Post-Traumatique

L'ESPT est un état de tension chronique ayant pour origine un épisode particulièrement violent lors duquel le sujet a été directement confronté à l’imminence de sa propre mort, et/ou a assisté à la mort violente d'un tiers, connu ou non (situation de guerre, attentats, catastrophes climatiques, accident de la route, etc.).

Cliquez sur le lien pour en savoir plus

Etat de Stress Post-Traumatique

L'ESPT est un état de tension chronique ayant pour origine un épisode particulièrement violent lors duquel le sujet a été directement confronté à l’imminence de sa propre mort, et/ou a assisté à la mort violente d'un tiers, connu ou non (situation de guerre, attentats, catastrophes climatiques, accident de la route, etc.).

L'ESPT se caractérise par le fait que la capacité de l'individu à gérer mentalement le traumatisme est débordé. Les symptômes s'installent alors et deviennent chroniques.

On ne peut parler d'ESPT qu'après qu'un "délai raisonnable" se soit écoulé après l'événement traumatisant, c'est-à-dire le temps nécessaire à ce que le cerveau "classe l'affaire".

Une fois ce délai passé, l'ESPT se traduit par la persistance de 3 symptômes carractéristiques :

  • L'Intrusion : l'individu vit des "flash-backs" de l'événement non seulement la nuit (cauchemars), mais aussi en pleine journée. Ces souvenirs envahissants peuvent être si réels que le sujet a l'impression de retourner dans le passé et de revivre l'événement, subissant des angoisses et des peurs identiques à celles vécues à l'époque.
  • L'Evitement : La victime tente par tous les moyens de fuir tout ce qui pourrait l'amener à se souvenir de ce qui a provoqué son trouble, allant parfois jusqu'à se couper de toute forme d'émotion ou s'isoler dans le mutisme.
  • L’Hyper-stimulation : son instinct de protection place le sujet en état d’hyper-vigilance continue liée à la peur constante d'un danger imminent, provoquant rapidement fatigue, difficultés de concentration, insomnies, irritabilité (voire violence), etc.

L'ESPT est aussi appelé TSPT (Trouble de Stress Post-Traumatique) ou encore SSPT (Syndrome de Stress Post-Traumatique)